Fin de temporada importante d’El Rafi

Après avoir coupé des oreilles à Soustons, Saint-Gilles et Bayonne, El Rafi a réalisé des prestations importantes et abouties à Calasparra, Arganda, Nîmes et Moralzarzal. Quelques échecs à l’épée l’ont privé de triomphes supérieurs mais l’impression laissée lors des ferias de novilladas espagnoles a été très bonne.

Un mois de septembre très dense, au rythme soutenu et aux longs voyages entre France et Espagne qui a permis à Rafi de vivre la vraie vie de torero.


Crédit Photos : Joël Buravand, Jennifer Harispe, Victoria Bordes, Philippe Latour.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s